20 janvier 2022

A VOTRE SERVICE

Vincent de Paul, aumônier des galères, prêchant à M. de Gondi, général des galères du roi, et à sa famille. Par J.F de Troyes 1629. Mâcon St Pierre. Toile exposée au petit palais en 2017

« A votre service », parole d’amabilité souvent entendue et porteuse de bonne volonté.Servir pour la simple bonne relation, pour apporter une aide morale ou matérielle à ceux qui en ont besoin ; mais aussi servir pour de grandes causes ; servir a toujours un sens qui réjouit le cœur. Servir commence parfois par un simple don mais à poursuivre par des actes plus concrets…

Cependant les préoccupations essentielles de l’homme ne sont-elles pas en priorité ce qui peut lui servir à gravir des échelons Premier de classe, premier de promotion, tête de liste ou président… qui ne souhaiterait pas être le premier ? Le meilleur ? Le plus grand, le plus considéré ? N’est-ce pas là un rêve nécessaire ? Probablement à condition que le véritable service aux autres y soit associé.
Souvent, sans s’en rendre compte, l’homme se laisse rattraper par cette maladie très répandue : la folie des grandeurs, l’obsession du pouvoir, en dépassant parfois son seuil de compétence. En oubliant probablement que « rendre service » est une valeur universelle dont ont besoin tous les hommes, les plus haut placés comme les plus humbles.
Il reste ainsi possible d’atteindre dès maintenant et très simplement ce qui fait la véritable grandeur de l’homme. Pas besoin de fortune ou de talents, de charme ou de pouvoirs pour : devenir serviteur.
Servir n’est pas évident, à tel point que nous en faisons souvent un exercice occasionnel, même si cela est censé être le cœur de notre vie. On se laisse souvent emporter par le confort et on oublie rapidement les souffrances et les besoins énormes du monde qui nous entoure.
Et si nous entendions un peu plus les appels qui nous sont faits et évitions de souvent réclamer notre dû ou de rechercher l’illusion d’un pouvoir ou d’un quelconque titre !
En son temps, Saint-Vincent-de-Paul nous avait montré le chemin. Aujourd’hui des hommes et des femmes poursuivent son œuvre en visitant à domicile des personnes seules, isolées, ou dans la précarité et accompagnent des familles en travaillant avec des services sociaux et d’autres associations caritatives et humanitaires.
Et si cette parole souvent prononcée « A votre service » prenait du poids dans notre existence ?

 par Bernard Chevallier

Société Saint-Vincent-de-Paul

             En 1833 un groupe de jeunes laïcs en lien avec d’autres personnes plus âgées créèrent, à Paris, la première Conférence dite de Saint-Vincent-de-Paul. Aujourd’hui des associations locales existent dans de nombreuses villes.

            Objectif : soulager la souffrance et la misère, promouvoir la dignité et l’intégrité de l’homme. Depuis sa fondation la Société de Saint-Vincent-de-Paul a mis en place des visites auprès des personnes dans le besoin quels que soient leur religion, leur milieu social ou ethnique, leur état de santé, leur sexe, leurs particularités culturelles ou leurs opinions politiques.

            En Mâconnais l’association attend votre participation soit pour apporter votre aide, soit pour signaler des personnes isolées à visiter

Saint Vincent de paul à Mâcon en 1621. 

Ed Krug, Mâcon Saint Pierre

Contact : Marie-Thérèse Chambaud   Tel.  06 37 47 53 05

 

Retour au sommaire