Agir : Guinée Je soutiens les familles des victimes

Le divorce entre le président de la Guinée et la population semble consommé. Le président Alpha Condé, 81 ans, élu démocratiquement en 2010 n’a pas réussi à faire sortir son pays de la misère. L’opposition l’accuse d’avoir dilapidé les richesses du pays (Bauxite), et d’avoir privatisé les rares services publics. D’où un pays gangréné par la misère (PIB par habitant de 670 dollars par an), la corruption et la violence, y compris la violence de l’état.

Entre 2005 et 2015, au moins 350 personnes sont mortes et plus de 1750 autres ont été blessées par les forces de sécurité. Ces dernières étant armées (armes à feu) pour pouvoir mieux contrôler les manifestants. Actuellement, le président tente de proposer une nouvelle constitution afin de pouvoir briguer un troisième mandat. Ce qui a provoqué la colère de la population et des manifestations monstres à Conakry et dans les principales villes. Cette révolte populaire s’est soldée par un lourd bilan. 11 personnes tuées, plus de 70 blessés et 200 arrestations.

Demandons au président Alpha Condé de faire pour la première fois une enquête impartiale sur les violences commises

suivre le lien  : htpps://www.acatfrance.fr/actualité/guinee-je-soutiens-les-familles-des victimes