Appel de l’ACAT – septembre 2017

Évêque du diocèse de Baoding (province du Hebei), Mgr Jacques Su Zhimin a été arrêté en octobre 1997, et l’on est sans nouvelles de lui depuis cette période.

L’évêque est né le 1er juillet 1932, fut ordonné prêtre le 4 avril 1981 et consacré clandestinement le 2 mai 1988 et Mgr Su Zhimin fut nommé par Rome évêque de Baoding le 2 mai 1993.

Considéré par les autorités communistes comme un « évêque ultra réactionnaire » au seul motif qu’il entend demeurer fidèle au Pape et s’est toujours refusé à adhérer à l’Association Catholique Patriotique chinoise créée par le régime communiste en 1957, organe de l’église officielle du gouvernement chinois, Mgr Su Zhimin aura passé la moitié de sa vie, soit quarante ans, dans les geôles communistes.

Maintenu au secret par les autorités chinoises, il a été aperçu en 2013 lors d’une hospitalisation dans un hôpital de Baoding.  Ses neveux et nièces entendaient, le 1er juillet dernier, pour célébrer son quatre-vingtième anniversaire, réunir dans des appartements privés de Baoding les catholiques qui souhaitaient prier aux intentions de l’évêque persécuté. Ces réunions ont été interdites par les autorités qui ont déployés d’impressionnantes forces de police dans les rues de Baoding et surveillé les téléphones portables des suspects.

Quand les neveux et nièces de Mgr Su Zhimin ont demandé aux autorités ce que devenait leur oncle, ces dernières répondirent « qu’elles ne savaient rien sur lui »…                        Source : AsiaNews.it

Ecrivons  à l’ambassadeur de Chine http://www.acatfrance.fr/actualite/je-demande-la-liberation-de-mgr-su-zhimin