21 mai 2022

Appel du mois. Agir pour les enfants isolés étrangers.

Les mineurs non accompagnés sont des étrangers de moins de 18 ans ; se trouvant en France sans adulte (parents ou famille) responsable. Principalement des garçons, la plupart ont entre 15 et 18 ans. Ils ont suivi des parcours migratoires semblables à ceux des adultes. Ainsi, les nationalités les plus représentées d’une année sur l’autre reflètent les tendances générales des flux migratoires vers la France.

 

Les raisons de leurs migrations sont multiples et complexes : Crainte de persécution, situation de conflits, maltraitance, « mission » confiée par la famille, tentative pour retrouver un proche ayant déjà émigré ou pour fuir la misère, et, plus généralement, recherche d’une vie meilleure.

Sans secours, livrés à la rue, ils sont exposés à l’errance, à la prostitution, à l’exploitation et aux drogues.

Ils sont vulnérables car ils sont mineurs ce qui justifie qu’ils bénéficient d’un accompagnement adapté dès leur arrivée en France.  Ils relèvent du droit des étrangers et de l’enfance en danger.

 

Il faut que les pouvoirs publics français appliquent les droits garantis par la convention internationale relative aux droits de l’enfant pour leur permettre de se reconstruire et de s’intégrer s’ils obtiennent l’asile.

https://www.acatfrance.fr/actualite/jagis-pour-les-enfants-isoles-etrangers

 

Michel P.

Marié avec Carine depuis 1975 4 enfants & 12 petits enfants Ingénieur ESEM Professeur Certifié retraité de l’Éducation Nationale

Voir tous les articles de Michel P. →