4 juillet 2022

Chine : J’agis pour que Zhang Zhan soit libérée.

Avocate et journaliste, elle a été une des premières à rendre compte de la situation sanitaire à Wuhan en Chine.

Avec d’autres, dont Fan Bing et Chen Qiushi , soutenu par l’ACAT, elle filme la réalité de la pandémie, réalité très éloignée de l’image que veulent faire passer les dirigeants chinois. Arrêtée en mai 2020, et condamnée fin décembre à quatre ans de prison pour “provocation aux troubles publics”.

En détention provisoire, dès juin 2020, elle entame une grève de la faim pour protester de sa détention et clamer son innocence. Le jour de son procès, le 28 décembre, elle est conduite dans la salle d’audience en fauteuil roulant. Elle est accusée d’avoir utilisé les plateformes des réseaux sociaux pour diffuser de fausses informations.

Les mauvais traitements qu’elle a subi ont considérablement dégradé sa santé. Elle a refusé de faire appel. intervenons en suivant le lien j’agis pour que Zhang Zhan soit libérée  ACAT France