2 octobre 2022

Coup de foudre à Poncey

Coup de foudre à Poncey (dans la région de St Désert) avec les frères de Taizé

Sous ce titre humoristique se cache une soirée riche en rebondissements et en échanges.
Le 27 mai, une quarantaine de lycéens et 3èmes et leurs accompagnateurs a bravé les éléments pour leur traditionnelle marche de nuit de l’Aumônerie de l’Enseignement Public, accompagnés par notre évêque.
Ils avaient rendez-vous à 19h30 pour pique-niquer devant l’église de Poncey.

La soirée a commencé par la question « la miséricorde, ça vous dit quoi ? ».
Le tiercé gagnant des réponses est : pardon – amour – relation aux autres.

Après quelques chants pour mettre l’ambiance et se dire le « bonheur d’être ensemble », frères Andras et Alcides de Taizé ont présenté la dé-marche : le texte du bon samaritain comme fil rouge pour apprendre à se connaître, échanger sur nos prochains et se projeter dans nos avenirs. Nous avons été séduits par leur sens de l’humour et leurs outils pédagogiques toujours originaux.

A 21h, la marche a débuté dans la bonne humeur, direction Russilly. Et comme « la pluie n’arrête pas le pèlerin », les échanges enjoués ont continué malgré la pluie qui devenait de plus en plus présente. Chaque jeune avait reçu une phrase biblique, le jeu consistait, pour faire connaissance, à partir à la recherche de ceux détenant les phrases qui allaient avant ou après.

Après une courte pause pour échanger autour du texte, la marche a repris son cours, pressée par les orages qui allaient nous obliger à nous arrêter à Russilly.

La soirée a été de coup de foudre en coup de cœur.

Les frères, toujours enjoués, ont aidé à mettre le « plan C » en œuvre. Dans l’église, les jeunes ont reconstitué le texte du bon samaritain, et ont pu poser leurs questions : qu’est-ce que la vie éternelle ? Comment aimer avec force ? Les frères ont remis une série de questions permettant de réfléchir aux actions à mettre en place pour faire preuve d’un amour véritable et vivre en humanité avec ceux qui les entourent.

Quelques chants de Taizé ont conclu l’échange.

De retour à Poncey, une collation bien méritée a réchauffé l’équipée.

La soirée s’est conclue par un temps de prière à la manière de Taizé et un envoi de Mgr Rivière qui a insisté sur l’importance d’être attentif aux autres (comme les exilés accueillis à Lampedusa ou à Taizé), et que cette attention est à la portée de tous, dans les petits gestes du quotidien.

A l’année prochaine, avec le beau temps !

repas marche alcides et andras