4 juillet 2022

Egypte : je soutiens Mohammed El-Baker

Depuis qu’il a fait tomber en 2013 , le président des Frères Musulmans, Mohammed Morsi , Abdel Fattah al-Sissi, ex-général de l’armée se maintient au pouvoir grâce à une répression féroce. Sa réélection en 2018 s’est faite grâce à l’arrestation des autres candidats, suivis par un passage en force d’une réforme constitutionnelle lui offrant la possibilité de briguer un troisième mandat.

La répression qu’il maintient lui permet d’avoir supprimé toutes contestations. Aidé par l’armée, cette répression touche non seulement les avocats, les opposants politiques, les journalistes, les blogueurs, mais aussi de simples citoyens qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux. Plus de 2000 personnes ont été arrêtées, et un certain nombre d’entre elle ont “disparues”

Certains prisonniers sont particulièrement “choyés”, notamment les défenseurs des droits de l’homme. Notamment Alaa Abdel-Fattah militant et blogueur, “l’icône de la révolution de 2011” et Mohammed El-Baker, directeur du centre égyptien pour les libertés et les droits humains. Il est directeur de l’Adalah Center of Rights and Freedom, qui apporte une aide juridique aux prisonniers politiques.

Depuis Octobre 2019, il a été placé en détention provisoire pour 15 jours, renouvelables. Il est poursuivi pour “participation et financement d’un groupe terroriste, diffusion de fausses informations qui menacent la sécurité nationale”. Mohammed El-Baker est détenu dans des conditions inhumaines, souffrant des sévices qu’il a subi en prison, les soins médicaux lui sont refusés.

Incarcéré dans une prison de haute sécurité, exposé au risque du covid, sa détention préventive est régulièrement prolongée de 45 jours malgré les demandes répétées (5 mai 2020, 22 février 2020 24 octobre 2019, 12 octobre 2019)

intervenons et écrivons pour demander sa libération : https://acatfrance.fr/public/am-2020-07 -carrousse12.jpg h