Guerre au Yémen : la France est-elle complice ?

Ou comment via ses relations commerciales de sécurité et de défense avec l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis, la France participe au conflit du Yémen.

En 2015, neuf pays arabes mené par l’Arabie Saoudite (le grand pays sunnite) lancent une offensive contre les rebelles chiites au Yémen. D’un conflit tribal et confessionnel (entre sunnites et chiites) l’enjeu est devenu régional et implique deux puissances voisines : l’Arabie Saoudite et l’Iran et indirectement tout le monde arabe.

Le conflit au Yémen est qualifié par l’ONU de « pire crise humanitaire du monde ». Plus de 15 millions de Yéménites survivent grâce à l’aide humanitaire, 3 millions de personnes ont du fuir leur pays, près de 9 000 civils tués dont de nombreux enfants, 8 millions de personnes au bord de la famine, et 2 200 sont morts du choléra. Le droit humanitaire international est bafoué par les belligérants, car les cibles visées sont les écoles, les hôpitaux, les centres de santé.

Or la France comme d’autres pays industrialisés ont des contrats d’armement avec l’Arabie Saoudite. Le commerce des armes suppose la délivrance de licences d’exportation pour que les entreprises d’armement puissent passer des contrats avec des pays. Mais ces procédures sont souvent opaques et peu connues, ce qui empêche un contrôle effectif du parlement. Mais depuis le début du conflit, l’état français a continué à délivrer des licences d’exportation aux entreprises d’armement pour qu’elles négocient avec l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis. Il est difficile de savoir si ces autorisations d’exportation sont conformes aux critères fixés par le Traité sur le commerce des armes (TCA en 2014) et la position commune de l’Union Européenne.

L’ACAT vous demande de contacter votre député afin qu’il œuvre à la création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur les exportations d’armes et leur conformité aux engagements internationaux de la France. http://www.acatfrance.fr/actualite/yemen—la-france-complice–