3 octobre 2022

Guerre Ukraine Russie PRIER

Prier peut-être un acte personnel, jailli de notre profonde intimité, mais aussi le lieu privilégié d’un moment partagé vers Dieu en une prière collective. Prier n’est jamais sans effet, nos prières conjuguées posent devant Dieu, notre souci du frère en souffrance, la reconnaissance du besoin d’être soutenu pour pouvoir le soutenir. 

Eternel Dieu de vie, toi qui es Père de tous les humains, quelles que soient leur origine, leur culture, leur religion

Toi qui es source inépuisable de bonté, d’amitié et de générosité

Toi qui, en Jésus le Christ, relèves et guéris, restaures et ressuscites

Nous te présentons dans notre prière notre monde déchiré, où retentissent des bruits de guerre, où s’élèvent des cris de haine et des mensonges.

Nous portons dans notre prière celles et ceux qui se terrent dans les abris, Celles et ceux qui fuient et qui perdent tout, Celles et ceux qui pleurent et qui ont peur, Celles et ceux qui sont blessés, celles et ceux qui sont dans le deuil.

Notre prière rassemble aujourd’hui des Ukrainiens et des Russes sans pour autant oublier les autres pays qui souffrent de guerres ou d’attentats.

Nous te prions pour celles et ceux qui résistent aux discours trompeurs et aux déchaînements de violence, pour celles et ceux qui tiennent à la paix, à la justice, à la liberté et à la vérité

Nous te prions pour celles et ceux qui portent secours, ceux qui font oeuvre de compassion.

Nous mettons notre espérance en toi, en cette inspiration que tu répands généreusement sur les humbles, comme sur les gouvernants : qu’elle passe, qu’elle s’infiltre, qu’elle oriente les décisions avec plus de sagesse, plus d’humanité.

Nous te prions en nous remettant nous-mêmes en ton amour, pour rester présents et solidaires dans ce monde, pour ne pas nous résigner, parce que nous voulons résister au pouvoir de la force, et de ne pas faiblir devant ce qu’il y a à faire et devant ce qui adviendra.

Nous te prions parce que nous ne voulons pas nous laisser dominer par un esprit de peur ou d’indifférence, mais parce que nous voulons être animés de ton Esprit de fraternité et de partage.

Souffle en nous ce dont nous avons besoin de courage pour rester des amis, des frères et des soeurs, des être vivants et être ainsi pour tous, des témoins de ton amour sans condition.

Pasteure Dominique Hernandez, site Oratoire du Louvre