7 décembre 2022

La Chine, accusée de crimes contre l’humanité et de génocide contre le peuple Ouighour

Les crimes contre l’humanité surviennent en temps de paix, et peuvent être caractérisés par les meurtres, la réduction en esclavage, les persécutions pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux…. 

Pour que ces crimes soient qualifiés de génocide, il faut une intention de détruire totalement ou partiellement ce groupe, ce qui est le cas pour l’ethnie Ouighour, turcophone, musulman, au nord-ouest de la Chine. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, les Pays Bas et d’autres pays ont officiellement accusé la Chine de génocide et de crimes contre l’humanité. 

Accusés de former des mouvements terroristes et indépendantiste, cette ethnie subit répressions et persécutions. Entre esclavage dans les champs de coton, incarcération dans les camps (pardon, des centres de formation professionnelle), transfert des enfants vers des internats d’Etat, stérilisation et avortement forcé des femmes, prélèvements et trafics d’organes, tortures et exécutions sommaires…… En 2016, l’ONU estimait que près d’un million de Ouighours étaient enfermés dans ces camps, soit une personne sur douze. 

L’Assemblée Nationale française a adopté quasi unanimement le jeudi 20 janvier 2022, une résolution reconnaissant officiellement le génocide, soit “l’intention de détruire, ou tout ou en partie, le groupe Ouighour en République Populaire de Chine” 

Agissons pour que la France intercède auprès de la Chine pour arrêter ce génocide. suivre le lien. 

https://acatfrance.fr/appel-du-mois/les-ouighours-victimes-de-crimes-contre-lhumanite.