26 novembre 2022

Maroc- Sahara occidental : j’agis pour Sultana et Luara Khaya, engagées pour la défense du peuple sahraouis.

Le  conflit du Sahara occidental est un conflit “oubliée depuis 1975

260 000 kilomètres carrés au nord -ouest de l’Afrique, c’est une région riche en phosphate et dont les côtes sont très poissonneuses. Cette région est traditionnellement habitée par le peuple Sahraoui, les nomades du désert. Ce dernier a revendiqué la souveraineté sur son territoire (à travers la lutte du Front Polisario), mais en 1987, le Maroc a annexé 80% du pays en l’envahissant et en construisant le mur de sable : 2 700 kilomètres de remblais sablonneux, doubles ou triples, de fossés anti-chars, de batteries d’artillerie, et de barbelés, le tout piqueté de centaines de milliers de mines anti-personnelles. Il court de la frontière algérienne, jusqu’aux confins de la Mauritanie. Le Front Polisario n’a qu’une bande désertique d’une centaine de kilomètres de largeur à l’est du mur. 

 Le Maroc fort de l’indifférence et du silence de la communauté internationale maintient sa domination et son pillage des ressources naturelles. Le peuple sahraoui victime d’une forte répression est réduit au silence et les défenseurs des droits de l’homme sont régulièrement harcelés, attaqués quand ils exercent leurs droits à la liberté d’expression et d’association. Bon nombre de détenus politiques (qui réclament l’autodétermination de leur peuple) sont condamnés à de très lourdes peines de prison.

 

Sultana et Luara Khaya assignées à résidence ont été plusieurs fois attaquées et violées à  cause de leur engagement politique. 

Intervenons pour que leur calvaire puisse prendre fin. Suivre le lien : j’agis pour Sultana et Luara Khaya /ACAT.France