Savez-vous planter la fraternité ?

Logo JardinVoilà un peu plus de 2 ans que nous avons mis en forme ce jardin et je m’étonne parfois d’avoir toujours autant de plaisir à m’y rendre tous les mardi matin ! Et pourtant, il y en a des plus mordus que moi parmi tous ces « pot’agers » que je retrouve chaque semaine… Clotilde, Maria, les 2 Martine, Yolande, elles arrivent bien souvent avant moi. Il est à peine 9h et elles sont déjà en train de bêcher, semer, ou planter…

DSCN7736Tiens ! Une petite nouvelle ce matin : Laurence passe depuis près d’un an devant le jardin, (elle habite tout près), elle s’est arrêtée vendredi dernier pour me demander si elle pouvait se joindre à l’équipe, étant actuellement en recherche d’emploi ; je lui ai expliqué la raison d’être de ce « jardin solidaire collectif », nous en avons fait le tour ensemble, je lui ai présenté « les ouvriers de la première et de la dernière heure », elle a vite compris qu’elle pouvait y trouver son compte… Tout le monde est vraiment ravi de l’accueillir ce matin et ça se voit ! Ah, voilà les hommes ! Aramaïs, il ne parle pas encore bien le français mais il nous comprend de mieux en mieux, il vient d’Arménie. Lui aussi s’est retroussé les manches et est présent tous les mardis et vendredis depuis au moins 1 mois.  Plus besoin de lui dire ce qu’il doit faire, il est devenu le spécialiste de l’auto-bineuse. Il remplace Lulsim qui nous a quitté pour d’autres horizons !

DSCN8190aDominique, le fidèle des fidèles, le bâtisseur, le « poteau » du jardin, c’est lui qui a clôturé le terrain, c’est lui qui a conçu et construit la « cabane de l’empereur » et en ce moment il agrandit le « château » ! Ca tombe bien, il avait besoin d’aide, ce matin et… voilà Mensur qui arrive ! Mensur est cuisinier de métier mais après tout, il nous apporte les saveurs du Kosovo ! Marie-Thérèse vient aussi d’arriver. Il est temps de semer les épinards, elle s’y attèle sans hésiter. Franck, lui, s’empare de la tondeuse… avec ce printemps pluvieux, l’herbe est bien haute !

En ce début de saison, nous sommes débordés, il y a tant à faire ! Il faudraitDSCN8189a tellement plus de bras ! Il est temps de semer les haricots, les artichauts, repiquer les salades, les cardons, nettoyer les framboisiers, les nourrir avec un peu de fumier, les pailler, enterrer les dahlias, tondre, entretenir les allées… et j’en passe ! Je n’ai même pas eu le temps de faire la connaissance du petit nouveau… là à droite….

Déjà 10h15, c’est la pause café, le temps passe à toute allure ! vx1Heureuse surprise, Adeline, pas très bien depuis quelques temps, est venue nous retrouver. Elle nous attend autour de notre belle table conviviale fabriquée avec de vieilles palettes! Adeline fait partie des pionnières du jardin, elle s’est tout de suite intéressée au projet lors d’une réunion d’information à la Maison de quartier des Gautriats, il y a 2 ans !  Adeline était notre « mère nourricière », elle n’oubliait jamais  d’apporter le café et une pâtisserie de son invention. ! Martine, Maria et Clotilde ont pris le relais…

Autour de la table, c’est le moment où chacun apporte des idées, des conseils de jardinage, c’est le lieu où on prend des décisions, ensemble, c’est le 1/4h où on refait le monde… La vie d’équipe se construit dans le « faire ensemble » mais aussi et peut-être surtout autour de cette table dans la convivialité, l’écoute, l’attention à l’autre.

Pas besoin de sonner le clairon pour la reprise du jardinage, on n’est pas payé à la pièce !!! Non, la reprise se fait tellement naturellement ! Alain n’est pas venu aujourd’hui, cela fait un petit bout de temps qu’on ne le voit plus… C’était son heure ! Il nous manque un peu…

Ah, voilà Claudien, notre doyen, son passage en chaque fin de matinée est un bonheur pour tous !  On aime écouter ses anecdotes, ses conseils ancestraux !

Vendredi, nous avons eu la mauvaise surprise de trouver l’une de nos citernes retournée ! Des jeunes sans doute en mal d’occupations !! Ca n’arrive pas souvent, heureusement !!! Les citernes étaient couplées toutes les 3, toute l’installation est à réparer, ce sera mon occupation de la matinée.

Jusque 11h30, on continue à nettoyer, embellir le jardin, des initiatives, de plus en plus nombreuses, se prennent ça et là : l’une ramasse les pierres dans les allées, l’autre bine les fraisiers, deux autres encore charrient du fumier que la « cité-cheval » nous dépose régulièrement…jos4 et …

Arrive l’heure de la récolte ! Oh, en ce tout début de DSCN77452014-08-25 16.44.05saison il n’y a pas encore grand-chose, il faut être un peu patient mais il reste des salades d’hiver, quelques poireaux, des bettes… les premières fleurs sont déjà là pour parfumer un peu les maisons… et les aromatiques, il y en a beaucoup : persil, thym, sauge, ciboulette… la rhubarbe sera bientôt bonne à cueillir… Chacun récolte ce qu’il a besoin dans le partage et le respect des autres… QUE DU BONHEUR !

Les pot’agers , les poteaux du jardin