28 novembre 2022

Ne pas répondre à la haine par la haine… Message du Groupe Interreligieux de Mâcon

Ne pas répondre à la haine par la haine…

L’émotion a conduit des femmes et des hommes aux croyances, philosophies et opinions diverses à se rassembler à Mâcon et dans de multiples lieux pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur assassiné et redire leur attachement aux valeurs qui fondent notre République. Le groupe interreligieux de Mâcon qui rassemble des personnes de confessions chrétienne, juive et musulmane affirme : ne répondons pas à la haine par la haine !

Le travail de tout éducateur et de tout enseignant auprès des jeunes pour développer les connaissances, l’esprit critique, faire comprendre l’histoire des civilisations, celle de notre pays et de ses valeurs pour vivre ensemble, est fondamental.

Le travail de tout éducateur et de tout enseignant pour apprendre à réfléchir, ne pas céder aux endoctrinements, ne pas subir les tentations de l’écran derrière lequel se réfugier pour créer, diffuser, alimenter des messages destructeurs, est fondamental.

La liberté de conscience, notamment de croire ou de ne pas croire, est l’un des buts de ce travail, de même qu’il devrait conduire au rejet de la violence meurtrière, en toute circonstance.

Ne laissons pas notre société et notre démocratie se déliter !

Aujourd’hui, il est urgent de prendre conscience des risques d’éclatement à terme qu’un climat de peur fait courir à notre société. Il nous faut continuer à (re)construire cette société sur les valeurs de fraternité et de justice pour vivre et faire ensemble.

Nous croyons que la fraternité est un socle commun pour nos religions.

Nous croyons que toute religion se ment à elle-même et peut devenir dangereuse lorsqu’elle oublie le respect qu’elle doit à celui qui pense différemment.

Nous avons la ferme conviction que nos compatriotes musulmans, dans leur immense majorité, s’inspirent, comme l’ont montré différentes études, des valeurs humanistes et universelles de l’Islam, présentes également dans le Judaïsme et le Christianisme. Nous les savons attachés aux valeurs de liberté, de solidarité, d’égalité et de fraternité qui fondent la République et reconnaissant de la laïcité, permettant à chaque citoyen d’exercer ses libertés fondamentales. Ils participent, comme la génération de leurs parents, à la prospérité et au progrès économique, social, culturel, et scientifique de notre pays. En conséquence, nul ne peut les tenir pour responsables des agissements de quelques individus ou d’une minorité qui décident de s’inscrire hors de ce cadre. C’est aussi pourquoi nous sommes aujourd’hui inquiets du climat délétère qui s’installe dans notre société en raison des amalgames qui peuvent transformer toute personne de confession musulmane en terroriste potentiel.

Nous avons donc la conviction qu’il est nécessaire de poursuivre les rencontres pour échanger, dialoguer, nous questionner dans le respect de l’autre, et vivre ensemble des moments de fraternité.

C’est ainsi que nous souhaitons contribuer à faire naître l’espérance d’un monde bâtisseur de paix.

Le groupe interreligieux de Mâcon