NUIT DES VEILLEURS

Prier est au cœur de l’action de l’ACAT.

Autour du 26 juin, journée internationale dédiée aux victimes de la torture, l’ACAT en partenariat avec les journaux La Croix et Réforme appelle les chrétiens en France et partout dans le monde à se rassembler dans une chaîne de prières.

Depuis 2005, les participants de la Nuit des Veilleurs ont ainsi soutenu plus de 150 victimes par la prière mais également en envoyant des messages de soutien personnalisés à dix victimes de la torture.

Que ce soit en Chine, au Mexique, au Rwanda ou en Egypte, ces personnes ont été battues, torturées, emprisonnées pour leur engagement en faveur des droits de l’homme, pour leur condition d’opposant politique, pour avoir protégé les plus pauvres et les plus vulnérables, pour avoir été un jour suspecté par les autorités.

L’ACAT prend donc la défense de toutes les victimes de torture et de mauvais traitements, qu’elles soient des prisonniers d’opinion ou de droit commun, qu’elles aient commis ou non des actes répréhensibles, sans distinction idéologique, ethnique, ou religieuse.

“Si plusieurs sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux” Matthieu 15 20. La prière comme intercession pour ceux qui souffrent de l’injustice et de la cruauté. les chrétiens rassemblés lors des veillées apportent l’espérance dans la foi et réaffirment ainsi la nécessité de s’opposer sans condition à la torture. La torture est un interdit absolu parce qu’elle cherche à anéantir l’homme et sa dignité.

Plusieurs temps de prières sont prévus.

Samedi 22 juin à 17 h 30 aux Saints Anges à Mâcon

Mardi 25 juin à 20 h à Notre Dame de la Paix.

Mercredi 26 juin à 19 h au Temple de l’Eglise protestante unie

Vendredi 28 juin à l’oratoire à Feillens à 20 h.