21 mai 2022

République Démocratique du Congo : Je soutiens Fred Bauma et Yves Makwambala

: Le « crime » de Fred Bauma et d’Yves Makwamala ?

S’être réunis avec une trentaine d’activistes pro-démocratie venus de différents pays d’Afrique pour un échange d’expériences sur le thème : « Jeunesse et Citoyenneté ».

Fred Bauma est un jeune militant du mouvement citoyen « Lutte pour le changement » (LUCHA) dans l’est de la RDC (République Démocratique du Congo), Yves Makwmabala est webmaster et artiste graphique, membre de la plateforme « Filimbi » qui vise à encourager les jeunes Congolais, à accomplir pacifiquement leurs devoirs civiques.

« Nous dénonçons un système, Notre pays connaît une crise chronique, avec des périodes de guerre et d’accalmie. Nous devons traiter le mal à la racine : corruption, culte de la personnalité, impunité et acceptation par les populations de l’inacceptable ».

Une détention illégale dans le droit congolais

Arrêtes en mars 2015, ils sont poursuivis pour « avoir comploté contre la vie ou contre la personne du chef de l’Etat ». Ils sont toujours emprisonnés depuis plus d’un an après les faits, sans aucun élément de preuve. Mais ils risquent des peines allant de 10 ans de prison à la peine de mort.

Un climat politique tendu à l’approche de l’élection présidentielle.

Ils sont les représentants de la jeunesse congolaise pacifique qui souhaite s’investir dans la citoyenneté et aspire à un « Congo nouveau  ».Mais le pouvoir politique cherche à réduire au silence cette génération, qui s’engage activement pour une alternative politique. Cette répression s’accroit au fur et à mesure que se rapproche la date de l’élection présidentielle selon la Constitution congolaise novembre 2016. En effet le président Joseph Kabila, doit quitter le pouvoir au terme de son second mandat. Il n’a pas réussi à modifier la Constitution, ni à retoucher la loi électorale, Reste à étouffer les voix dissidentes. Fred et Yves en sont des emblèmes.