21 mai 2022

RESURRECTION.

“On a essayé par la violence, il a continué avec l’amour. On a essayé par les crachats, il a continué dans le silence. On a essayé par le mensonge, il a continué dans la transparence. On a essayé par les coups, on a essayé par les pièges, il a continué. On a essayé par l’envie d’abandonner qui s’empare de chacun lorsque vient la panique devant l’inutilité de toute action, il a continué dans la confiance en la volonté du Père. On a essayé par le ridicule, il a continué dans la dignité avec le manteau rouge sur l’épaule, comme les fous. On a essayé par les clous, il a continué avec le pardon. On a essayé par l’extrême angoisse des condamnés, il a continué en se remettant entre les mains du Père. Alors on a essayé par la mort, car la mort, c’est connu, c’est la solution finale ; personne ne peut aller au-delà, car la mort, c’est connu, c’est l’ultime puissance, l’obstacle dernier sur lequel chacun trébuche, même le plus grand, même le plus saint, même le Fils, fût il le Bien Aimé de Dieu. Mais il a continué ! Animé par l’Amour du Père, il est entré dans la mort comme on entre dans un obstacle qui verrouille le passage ! il a été brisé, éclaté, son corps et son esprit ont été déchirés. Mais il a continué et il est passé : Le Père l’a maintenu debout ! c’est fait à jamais, la mort est définitivement entamée et l’entaille ira s’agrandissant, car désormais, la mort a perdu son pouvoir. Pour l’Eternité, le passage est dégagé : c’est Pâques pour toujours. Ainsi soit-il . “

Père Charles Singer (1941…) Prêtre coordonnateur de la Cathédrale de Notre Dame de Strasbourg

Icone de la Résurrection de Jésus Christ qui délivre Adam et Eve des enfers.