Rwanda : Exigeons la libération de Déogratias Mushayidi un prisonnier emblématique « oublié »

Dans l’est de l’Afrique, la région des grands lacs, les conflits armés sont nombreux car les richesses agricoles et minérales dont l’approvisionnement en métaux rares sont considérables. Les enjeux entre firmes multinationales et états capitalistes, anciennes colonies ou non expliquent une bonne partie d’instabilité de ces régions. Pour mémoire, en avril 1994, le génocide organisé au Rwanda, planifie le massacre des Tutsi par la majorité Hutu. 800 000 personnes exterminées en trois mois.

Si la paix toute relative est revenue, « L’exploitation » de ce génocide a permis au FPR (Front Patriotique Rwandais) de Paul Kagamé de prospérer au pouvoir de manière dictatoriale.

 

Déogratias Mushayidi est un ancien cadre du Front Patriotique Rwandais. Il avait même travaillé dans les services de renseignements du FPR avant de devenir journaliste. Il est un des rares tutsi qui a rompu avec le FPR, car il a dénoncé les crimes, la corruption et les dérives antidémocratiques. Exilé en Belgique, en 2000 il fonde le Pacte de défense du peuple, un parti de la diaspora en rassemblant Hutu et Tutsis pour un changement pacifique au Rwanda. Ce parti est considéré comme terroriste par le pouvoir rwandais. Retourné en Afrique en 2009, il est arrêté en mars 2010 et condamné à la perpétuité, pour avoir provoqué l’insécurité de l’Etat, en incitant la population à la désobéissance civile.

 

Prisonnier oublié, il l’est certainement, car les siens ont disparu lors du génocide de 1994 Sa femme et ses fils sont réfugiés au Canada.

Pourquoi cet acharnement alors que 2140 prisonniers ont été libérés en septembre 2018  dont Victoire Ingabire. ? (pour laquelle l’ACAT s’était mobilisé).

Monsieur Déogratias Mushayidi a toujours été non violent, en faveur de la paix et de la démocratie en faveur du Rwanda, mais la lecture qu’il donne des évènements qui se sont produits dans son pays est radicalement très différente de la version officielle.

Ecrivons à monsieur Paul Kagamé, président de la république du Rwanda.

https://www.acatfrance.fr/actualite/jagis-pour-deogratias-mushayidi