Semaine de prière pour l’Unité Chrétienne

Justice et Paix s’embrassent:
Chemin d’unité

Mardi 22 Janvier à 20 h à l’église St Vincent

Au moins une fois par an, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Les cœurs sont touchés et les chrétiens se rassemblent pour prier pour leur unité.Traditionnellement, la Semaine de prière est célébrée du 18 au 25 janvier, entre la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul.

Cette année, elle a été préparée par les chrétiens d’Indonésie. L’Indonésie est le plus grand pays d‘Asie du Sud-Est avec plus de 17 000 îles, 1 340 groupes ethniques différents et plus de 740 langues. Elle est pourtant unie dans sa diversité. Ce fragile équilibre est aujourd’hui menacé par de graves problèmes. La corruption est présente sous plusieurs formes, elle pervertit les relations sociales et accroît les situations d’injustice.

Animés par ces inquiétudes, les chrétiens d’Indonésie ont trouvé que le verset du Deutéronome « Tu rechercheras la justice, rien que la justice… » (Dt 16,20) était un appel particulièrement pertinent pour eux et pour tous les chrétiens, ils nous proposent donc de prier avec les versets 11 à 20 de ce chapitre 16 du Deutéronome.                                                                                    

La quête de « l’unité dans la diversité », comme l’exprime la devise de l’Indonésie, rejoint particulièrement ceux qui prient pour l’unité telle que le Christ la veut. Notre chemin d’unité en cette Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2019 se fait pèlerinage vers la justice et la paix avec tous nos frères et sœurs chrétiens du monde entier.

Christophe Lagrange

Extrait du Livre du Deutéronome (16,11-12.18-20)

« Tu te réjouiras en présence du Seigneur ton Dieu, au lieu choisi par le Seigneur ton Dieu pour y faire demeurer son nom, et avec toi se réjouiront ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, le lévite qui réside dans ta ville, l’immigré, l’orphelin et la veuve qui sont au milieu de toi. Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte, et tu veilleras à pratiquer ces décrets.

 Dans toutes les villes que te donne le Seigneur ton Dieu, tu établiras des juges et des scribes sur tes tribus ; ils jugeront le peuple en de justes jugements. Tu ne feras pas dévier le droit, tu n’agiras pas avec partialité, et tu n’accepteras pas de présent, car le présent aveugle les sages et compromet la cause des justes. C’est la justice, rien que la justice, que tu rechercheras, afin de vivre et de prendre possession du pays que te donne le Seigneur ton Dieu. »

A Mâcon, chrétiens de toute obédience, nous prierons pour l’unité le mardi 22janvier 2019 à 20h à la cathédrale St Vincent.

« La crédibilité de l’annonce chrétienne serait beaucoup plus grande si les chrétiens dépassaient leurs divisions et si l’Église réalisait « la plénitude de catholicité qui lui est propre en ceux de ses fils qui, certes, lui appar­tiennent par le baptême, mais se trouvent séparés de sa pleine communion ».Nous devons tou­jours nous rappeler que nous sommes pèlerins, et que nous pérégrinons ensemble. Pour cela il faut confier son cœur au compagnon de route sans méfiance, et viser avant tout ce que nous cherchons : la paix dans le visage de l’unique Dieu. » Pape François ‘La Joie de l’Évangile’ n°244