2 octobre 2022

Sri Lanka : je soutiens le famille de Prageeth Eknaligoda porté disparu depuis 12 ans.

Avec 100 000 morts, le conflit cinghalais-tamoul a ensanglanté le Sri Lanka de 1983 à 2009 et a connu tous les stades de l’horreur. L’arrivée au pouvoir du clan Rajapaksa n’a pas changé fondamentalement la donne, car l’économie s’est effondrée par des phénomènes extérieurs (pénuries, dettes extérieures, inflation…) et par l’incompétence du gouvernement. 

Le non-respect des droits de l’homme continue. Le conflit a entrainé une vague de disparitions forcées (environ 65 000), ce qui ne semble pas gêner le pouvoir politique, qui bloque toutes enquêtes, et compte sur le silence, l’oubli et l’amnésie . 

Prageeth Eknaligoda en est le cas emblématique. Cette figure de l’opposition, journaliste et caricaturiste sri lankais a quitté son bureau le 24 janvier 2010, après  avoir publié un article critique de plus à l’égard du président Mahinda Rajapaksa. Il a disparu depuis…..

Il faudra attendre 5 ans et de nombreuses protestations  pour qu’un semblant d’enquête commence. Mais très vite, l’enquête piétine, est entravée. Les menaces et les pressions sur les proches de ce journaliste sont plus fortes. La justice n’avance pas…..

Pour éviter que l’amnésie gouvernementale sri lankaise ne perdure, signons l’appel du mois

je soutiens la famille de Prageeth Eknaligoda porté disparu /ACAT France.