21 mai 2022

VIETNAM : J’agis pour que Pham Doan Trang soit immédiatement libérée.

Le Vietnam est classé à la 143° place en matière de liberté de la presse en 2021. Rien d’étonnant avec la réélection de Nyguen Phu Trong à la tête du Parti Communiste Vietnamien. La politique du musellement des voix discordantes continue. Le gouvernement impose à Twitter et Facebook de ne pas publier d’articles qui contesteraient le discours officiel.

Le régime autoritaire du Vietnam a repris en main la chasse aux défenseurs des droits de l’homme avec les vieilles techniques. Arrestations musclées, détentions arbitraires (ici 434 jours), procès martial et expéditif, lourde peine (ici 9 ans de prison), sans compter les séances de torture et de violence pour extorquer les aveux, pour faire “reconnaitre ses fautes”, pour espérer une clémence du tribunal tout acquis au pouvoir existant.

Pham Doan Trang, journaliste et bloggeuse en est l’exemple parfait. Elle a reçu de nombreux prix internationaux pour son travail d’investigation, sur l’accaparement des terres, sur les brutalités policières, le scandale écologique et humain de Formosa (une usine taïwanaise qui a pollué 200 kilomètres de côtes et ruiné l’existence de milliers de pêcheurs. Il fallait donc neutraliser cette voix discordante. C’est chose faite sous le motif de crime d’écriture, propagande anti-état, déclarations préjudiciables à la stabilité sociale….

en signant pour sa libération immédiate, vous montrerez au gouvernement populaire que vous n’êtes pas dupe de cet acharnement judiciaire. Suivre le lien

http://La journaliste Pham Doan Trang risque la torture et une condamnation à 20 ans de prison ! | ACAT France